Biennale méditerranéenne d’art moderne : La 4e édition à partir du 2 juillet à Oran

Biennale méditerranéenne d’art moderne : La 4e édition à partir du 2 juillet à Oran

 L’association des arts visuels et plastiques «Civ œil» d’Oran organisera la 4ème biennale méditerranéenne d’art moderne à partir du 2 juillet prochain au musée d’arts modernes (Mamo) au centre-ville d’Oran, a-t-on appris des organisateurs. Cet événement culturel, qui coïncide avec la célébration du 55ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale et la saison estivale 2017, se poursuivra jusqu’au 30 juillet avec la participation d’une pléiade de dessinateurs du pays et de l’étranger. Selon le commissaire de cette manifestation, le peintre Ali Chaouche Toufik, les œuvres des participants abordent les thèmes de l’exode et l’émigration choisies comme slogan de cette édition dont l’axe principal est justifié par les conditions difficiles connue par l’homme (colonisation, guerres, catastrophes naturelles et autres) qui ont rendu l’émigration collective plus catastrophique). Se basant sur la thématique de cette manifestation publiée sur le site Internet de l’association, les artistes sont tenus actuellement plus que jamais à faire des efforts pour promouvoir l’art moderne portant un message artistique face aux consciences des décideurs pour alléger les souffrances de l’humanité, qui reste le centre de toute créativité. Dans ce contexte, des arts plastiques et visuels ont contribué depuis deux ans à exprimer la douleur de l’exil et de l’émigration collective. L’art contemporain a toujours été présent dans les déplacements et le mouvement selon la thématique, a-t-on souligné. A ce sujet, les participants présenteront de nouvelles œuvres dans l’art moderne présentées dans des tableaux de peintures à l’huile et à l’eau, des aquarelles, de la sculpture, des montages artistiques, photographies, œuvres audiovisuelles et autre design, a fait savoir le Commissaire de cette biennale. Cette manifestation fait l’objet d’intérêt de la part de peintres et de galeries d’exposition du bassin méditerranéen eu égard aux précédentes éditions jugées réussies. Cette exposition dédiera des expressions artistiques connues sur la scène des arts visuels et plastiques, et contribuera à soutenir les œuvres de jeunes créateurs en art moderne algérien pour sa promotion, a conclu Ali Chaouche Toufik 

Source de l’article :

Le Courrier d’Algérie

Leave a Reply

Your email address will not be published.